bandeauTrès tôt, le tigre devient l’un des animaux les plus charismatiques qui soit.

Décrit comme un redoutable prédateur qui ose se mesurer à l’être humain, il est l’un des trophées les plus prisés par les chasseurs occidentaux. L’évolution de l’iconographie sur le tigre est typique de l’évolution de l’art naturaliste : les représentations sont de plus en plus naturelles à partir de 1820-1830, au fur et à mesure du développement des jardins zoologiques en Europe. Comme pour le lion, ceux-ci jouent un rôle majeur comme source d’inspiration pour les illustrateurs. Un peu plus tard, on privilégie deux types de mise en scène : le tigre en famille et le tigre dans son comportement de prédateur.

Pour en savoir plus, voir page 125 de l’Histoire de l’illustration naturaliste.

Ces illustrations sont classées chronologiquement de haut en bas et de gauche à droite. Cliquez sur une image pour l’agrandir.